pascale fey

1961

La Rochelle-France

Conceptrice graphique depuis 15 ans pour la société Totem Création et Artotem pour laquelle j'ai créé des décors pour des séries ou bien des pièces uniques, il est devenu indispensable de réaliser mes propres délires.

Phobies, névroses, obsessions... je ne suis pas en reste. Quand elles traversent mon esprit pour s'échapper au bout de mon pinceau, qu'elles quittent mon bras pour envahir la toile et me revenir en pleine face, c'est la meilleure thérapie que je connaisse.

La première de ces obsessions, c'est de peindre sur des toiles enduites de noir. Peindre pour moi n'aurait pas d intérêt si ce processus ne commençait pas ce rituel

Il m'est arrivé de peindre sur des planches contreplaquées usagées par manque de toile. J'y ai découvert un plaisir particulier, la résistance du bois sous la pression du pinceau, le son râpeux des planches sous la caresse de l'acrylique.

J'aime la campagne et la mer, où je vis, mais la nature ne m inspire que du respect. Ma vraie source dinspiration, c'est la ville. Parcourir à pied, en bus, en voiture une grande ville (Paris, Lisbonne, Barcelone) est pour moi comme feuilleter un album géant. Je vois des images comme dans un kaléidoscope et j'en fais des histoires que je peins.

Profesionnal graphic designer, I have been creating series and unique sets for 15 years for Totem Creation and Artotem . It has become essential to express my own fantasies. I have my load of phobias, neuroses, obsessions... what better therapy is there than letting them escape through the tip of my brush, invade the canvas and stare right back at me.

My number one obsession compells me to work on entirely black coated canvases. Painting for me just has to start with this ritual.

I happen to paint on used boards for lack of canvas. I discovered a particular pleasure: the resistance of wood against the brush, its rough sound under the caress of the acrylic.

Although I love the country and sea side where I live, they only inspire me respect. The city is my real source of inspiration. Cover a large city (Paris, Lisbon, Barcelona) by foot, bus, car, feels the same as browsing through a magazine to me. The images come as in a kaleidoscope that turns circles into squares - and vice versa !

Sometimes I dream my paintings. When all goes well, I eventually make my dreams into paintings...